Tombechoisir une tombe pour son être cher

Le plus souvent, le choix du monument funéraire se fait dans l’urgence, alors que vous êtes frappés par le deuil. Choisir une tombe pour son être cher dans un tel moment est parfois difficile. Quand certains cimetières vous imposent des matériaux, quand vous voulez privilégier le côté écologique, ancien, esthétique ou bien chercher à faire l’achat d’une tombe pas chère… Autant de critères qui s’imposent à vous et que vous devez gérer pour faire le meilleur choix. Alors voici pour vous un comparatif des meilleurs matériaux utilisés pour la confection des tombes simples et des tombes doubles, ainsi que pour les caveaux familiaux, afin de vous aider dans votre choix.

Choisir la taille de la sépulture

Avant même de vous décider pour la composition du monument funéraire, il vous fait déjà  savoir quelle dimension vous devez choisir. La tombe est-elle destinée à recevoir un seul cercueil ou au contraire plusieurs dans les décennies à venir pour une sépulture familiale ? Si c’est pour un seul cercueil, une tombe individuelle de 1 mètre sur 2 sera suffisante. Pour 2 inhumations, vous pouvez faire le choix d’une tombe double où les cercueils reposent l’un à côté de l’autre. Ils peuvent également être superposés. Vous avez aussi les caveaux qui sont des monuments funéraires plus imposants, avec une trappe sur le devant pour permettre l’inhumation. Pour accueillir plusieurs cercueils d’une même famille, vous avez aussi la possibilité de faire construire une chapelle funéraire familiale. En plus de pouvoir contenir jusqu’à 6 cercueils, vous pourrez vous recueillir en toute intimité.

Choisir une tombe individuelle : quel matériau ?

Le granit :

  • Solidité : résistant car peu poreux
  • Composition : Quartz, felspath et mica. C’est donc un matériau naturel.
  • Disponibilité : le plus répandu
  • Couleur : gris, rose, bleu ou noir avec différentes teintes dans ces coloris
  • Budget : de 1000 à 5000 euros pour les tombes simples

Le marbre :

  • Solidité : fragile car poreux
  • Composition : Calcite donc c’est un matériau naturel
  • Disponibilité : presque plus utilisé du fait de sa fragilité
  • Couleur : noir ou blanc
  • Budget : plus onéreux que le granit

La pierre :

  • Solidité : résistant mais demande de l’entretien car poreux et donc sensible à la poussière qui s’incruste et la fait noircir.
  • Composition : Calcaire
  • Disponibilité : moins de choix que le granit car moins utilisé
  • Couleur : blanche, crème
  • Budget : 20 % plus cher que le granit

À noter que ce matériau est parfois imposé dans certains cimetières sur Paris par exemple

Les innovations en matière de monument funéraire :

  • Le métal (acier, inox, aluminium, fer) : très résistant dans le temps, une multitude de possibilités (mais attention à ne pas tomber dans le mauvais goût). Moins cher de 20 à 30 % que le granit. En avez-vous aperçu ?
  • La résine composite : Le moins cher (environ 500 euros) mais aussi le moins répandu (je n’ai trouvé qu’une seule entreprise sur le net). Il vous faudra l’installer vous même (poids environ 20 kg). Plusieurs coloris à disposition avec des modèles qui restent très basiques. La durée de vie est d’environ 15 ans.
  • La tombe paysagère, appelée également tombe écologique végétale : Elle a l’avantage d’allier le côté écoresponsable à l’esthétique tout en étant durable dans le temps. Pour une tombe avec entourage, il faut compter à partir de 500 euros hors végétation, et pour du haut de gamme entre 1000 et 1500 euros. À cela, 1 voire 2 entretiens par an est à prévoir. Certaines entreprises vous proposent un entretien de la tombe végétale.  Pour la création paysagère, vous pouvez la réaliser vous y même ou encore une fois faire appel à une société spécialisée dans l’entretien de monument funéraire. Vous pourrez ainsi créer une tombe à l’image de ce qu’aimait le défunt.

tombe paysagère

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires