Quelles plantes pour une jardinière au cimetière

Quelles plantes pour une jardinière au cimetière ?

Quelles plantes pour une jardinière au cimetière ? Cette question peut paraitre simple mais choisir des plantes pour une jardinière au cimetière n’est pas toujours évident. On peut être partagé entre choisir des fleurs qui nous plaisent ou qui étaient les préférées de la personne décédée. Mais parfois, elles ne sont pas adaptées à la place qu’elles auront pour s’épanouir en pot ou encore au climat de la région. Entre le climat breton du Finistère et celui du sud de la France, comment faire le bon choix pour fleurir la tombe ?

Dans quoi planter au cimetière ?

Quel type de plantations pouvez-vous faire l’achat pour embellir la tombe de votre proche décédé ? Pour répondre à cette question, il est important de savoir dans quoi vous allez les mettre :

  • En pot
  • En jardinière ou bac à fleurs
  • En pleine terre
  • En vase

Si la tombe ne dispose pas d’une jardinière, vous n’aurez pas le choix que d’acheter une plante fleurie en pot, comme un pot de fleurs chrysanthèmes pour la Toussaint, ou des fleurs fraichement coupées en bouquet comme des roses, ou encore de vous diriger vers des compositions florales artificielles. Si par contre, vous avez une jardinière en bois, en terre cuite ou en pierre devant la tombe, vous avez une large gamme de possibilités pour une floraison à l’année : bulbes, plantes vivaces, arbustes à feuillage persistant. C’est à vous de voir. Mais là où vous aurez encore plus de choix, c’est si la tombe n’a pas de tombale sur le dessus, mais est juste délimitée par une simple bordure. Vous pouvez ainsi demander une création de tombe paysagère auprès de professionnels ou le faire vous même. Vous pouvez créer une ambiance “Zen” de type jardin japonais, une ambiance colorée, une ambiance “désert”, ce n’est pas les possibilités qui manquent pour agrémenter une tombe végétale.

 

Fleurir une tombe au cimetière

Suivant la saison, certaines plantes ont plus la côte que d’autres. Évidemment nous avons le chrysanthème à la Toussaint, mais aussi à cette même période d’autres plantes d’extérieur avec le cyclamen, la bruyère ou le lierre. Aux beaux jours, vous avez les petits rosiers, la lavande, les œillets, les plantes grasses.

Mais la saison n’est pas le seul critère à prendre en compte. Si vous voulez que vos plantes résistent en pot, bac ou jardinières, vous devez absolument faire attention au climat de votre région. Votre proche décédé avait beau aimer les plantes grasses et cactus, si la tombe se trouve dans le Finistère, elles risquent de ne pas survivre bien longtemps. Vous serez donc dans l’obligation d’en remettre chaque année. Si vous êtes un peu perdu, je vous conseille de voir auprès des fleuristes, jardineries, pépiniéristes et horticulteurs de la région. Vous y recevrez tous les conseils de plantation et entretien.

 

Fleurir un bac à fleurs dans une région humide

Si vous vivez par exemple en Bretagne, dans le Finistère Nord, il y a quelques précautions à prendre en plus du choix du types de plants à acheter. Première chose, évitez les jardinières en bois. Avec le temps, le bois va finir par pourrir et cela va vous demander de l’entretien. Ensuite, pensez à percer le fond de la jardinière, pour que l’eau puisse s’évacuer. Vous pouvez tout de même mettre un géotextile, cela ne pose aucun souci pour le drainage de l’eau de pluie. Si votre jardinière est vendue avec une soucoupe, vous pouvez l’enlevez, toujours pour la même raison. Dernier conseil : vous pouvez aussi mettre des billes d’argiles dans le fond de la potée, sous le terreau. Vous n’avez besoin d’en mettre beaucoup : 10 % suffiront. Avec tout cela, vos plantes devraient survivre à une région pluvieuse.

fleurir une tombe au cimetière
fleurir une tombe pour la Toussaint
fleurir une tombe au cimetière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier