nettoyer une tombe avant après

Comment nettoyer une tombe ?

Quelle que soit la nature de la sépulture, elle sera soumise aux intempéries. Pluie, gel, vent qui pousse les feuilles mortes, terre des pots de fleurs… La sépulture est mise à rude épreuve. Le nettoyage n’est donc pas du luxe. En plus, c’est l’occasion de faire un état des lieux. Mais comment et quel rythme nettoyer une tombe ?

Nettoyer une tombe en granit lisse

Pour nettoyer une tombe en granit lisse, comptez en moyenne une demi-heure de travail. C’est relativement simple à faire. Il vous suffit de débarrasser la tombale de tous les ornements qu’il y a dessus et de la balayer. Vous pourrez ensuite la nettoyer et la sécher, avant de replacer toutes les fleurs et les plaques funéraires. Le plus long sera de vous occuper des ornements. Sachez que suivant les modèles, vous pouvez dévisser les écritures pour nettoyer plus facilement.

En ce qui concerne le rythme de nettoyage d’une tombe avec un revêtement lisse, vous pouvez le faire 2 fois dans l’année, au moment des Rameaux et de la Toussaint.

Nettoyer une tombe en granit poreux

Le granit poreux est en fait de la pierre naturelle. Forcément le nettoyage sera plus fastidieux que pour une tombe en granit lisse. Vous devrez également opter pour un nettoyage bien plus régulier. Cela n’a rien d’étonnant, car la pierre va retenir toutes les impuretés comme la terre et la mousse. C’est encore plus visible lorsque la pierre est de couleur claire.

Le lichen et la mousse sur la tombe

Si vous avez des proches qui ont choisi une tombe en granit poreux, vous avez très certainement aperçu de la mousse et du lichen dessus. Ils apparaissent parce l’ombre et l’humidité sont présents. L’acidité qu’ils produisent va fragiliser la pierre. Il vaut mieux ne pas les laisser envahir la sépulture.

Commençons par la mousse :

  • La mousse va donner un aspect verdâtre à la sépulture, même s’il est possible de trouver des variétés brunes ou pourpres.
  • Elle va s’étaler. Elle ne peut pas pousser en hauteur car elle a seulement la capacité d’absorber l’eau et les nutriments comme une éponge. Elle ne se comporte pas comme une plante classique avec des racines, comme c’est le cas avec le lierre. D’ailleurs à ce sujet, il faut couper au niveau des racines, mais surtout pas les arracher.

Les lichens n’appartiennent pas à la même catégorie que la mousse :

  • Il s’agit d’un assemblage d’un champignon et d’une algue. Le plus souvent, c’est le champignon qui entoure l’algue. Ils sont complémentaires. L’algue va nourrir le champignon, et le champignon empêche l’algue de se dessécher.
  • Il peut parfois prendre des teintes vertes lorsqu’il est mouillé, car vous apercevez l’algue par transparence.
  • Le lichen n’aura donc pas de feuilles.

Pour en venir à bout, vous n’aurez pas d’autre choix que de les frotter avec une brosse dure pour les décoller et les éliminer. Vous pouvez aussi les dessécher, cela sera moins éreintant, mais cela va demander plus de temps. Sachez également que les traces noires sur la pierre sont dues à une autre variété d’algue.

Tout les combien nettoyer une tombe en granit rugueux ?

L’idéal est de faire au moins un passage tous les trimestres. Certes, le lichen ne pousse que de 1 à 2 mm par an, mais ce n’est pas le cas de la mousse. Dans les cimetières, la présence d’arbres, fait que les feuilles vont tomber inévitablement sur la sépulture. Toutes les mairies ne font pas un ramassage régulier et souvent, elles se limitent aux allées. Si vous ne balayez pas souvent la tombe, cela va favoriser l’apparition de mousse, car la pierre rugueuse va retenir l’eau de pluie et la terre qui s’écoule de vos plantes sur la tombale.

Autant vous faciliter la vie en passant régulièrement pour enlever les feuilles et la terre. Si vous avez le temps, profitez-en pour nettoyer la pierre à la brosse. Cela sera bien plus facile et plus rapide que de le faire à ce rythme qu’une fois par an au moment de la Toussaint.

Comment nettoyer une cavurne ?

La plupart d’entre nous peut être concerné par l’entretien d’une sépulture. S’il est vrai qu’il s’agit la plupart du temps de nettoyer une tombe, il arrive aussi qu’il s’agisse d’une urne installée dans une cavurne. Parfois, les personnes les confondent avec des tombes d’enfants, car elles ont une tombale apparente sur le dessus et sont d’une petite taille. Pas besoin d’avoir une grande sépulture pour y déposer une urne.

En tout cas, vous risquez d’en voir de plus en plus dans les cimetières, car les personnes choisissent de plus en plus la crémation. Vous pourriez déposer l’urne dans un columbarium, mais vous ne pourrez pas vraiment personnaliser la sépulture. Le recueillement sera également moins intime.

La technique et les produits seront identiques que pour une tombe en granit lisse ou poreux. Vous gagnerez juste en temps puisque la surface sera bien moindre et que la plupart du temps, il n’y a pas de stèle.

Le nettoyage d’un tombeau

Si vous avez en tête les tombeaux des films, vous n’êtes pas sur la bonne voie. Un tombeau est une sépulture surélevée sur un socle haut ou sur pieds. Le nettoyage se pratiquera exactement de la même manière qu’une tombe ou une cavurne. Par contre, le temps sera beaucoup plus important, car il y a plus de surface à nettoyer et que généralement le tombeau est en pierre poreuse. Il vous faut donc compter 2 heures, voire une matinée complète si vous le faites qu’une fois dans l’année. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels. Le résultat sera bien plus probant et sans fatigue pour vous.

Quels produits pour nettoyer une tombe ?

Nous ne saurions que trop vous conseiller de penser à l’environnement. Les produits chimiques sont certes efficaces pour retrouver l’aspect d’origine à moindre effort, mais ils le sont également pour détruire tous les micro-organismes et polluer les nappes phréatiques.

Pour le nettoyage, rien de mieux que l’eau et le savon noir allié à l’action mécanique d’une brosse. Vous pouvez également utiliser du bicarbonate ou du vinaigre blanc pour enlever plus facilement la mousse et le lichen. En plus, ce sont des produits que vous trouvez facilement en grande surface et qui ne coutent pas chers.

Si vous trouvez que cela vous demande trop d’effort, vous avez toujours la possibilité de faire appel à des personnes pour qu’elles le fassent à votre place. Si personne n’est disponible dans votre entourage, il existe des autoentrepreneurs qui pourront s’en charger. Pour information, en dehors de la Toussaint, cela vous coutera moins de 60 euros pour un nettoyage d’une tombe standard.

Comment nettoyer les plaques funéraires ?

Les ornements funéraires sont souvent présentes sur les tombes. Au niveau du matériel, pensez à la brosse à dents. C’est idéal pour atteindre les recoins et notamment pour nettoyer correctement les gravures. Si vous avez des traces de rouilles sur le support, il est fortement recommandé de les enlever car cela risque de tacher la tombale. Utilisez-donc de l’eau oxygénée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Entre Cime et Terres