Cimetière militaire d’Étaples

Durant mes vacances ou déplacements, j’aime visiter les cimetières. Lors d’un séjour dans le nord de la France, je me suis arrêtée dans le cimetière militaire d’Étaples, avec ma famille, comme devoir de mémoire.

Accès au cimetière militaire d’Étaples

Le cimetière militaire d’Étaples se situe sur la route de Boulogne sur mer, à une petite demi-heure de voiture de cette ville. Sachez que vous pouvez y accéder gratuitement et à tout moment (même le dimanche et les jours fériés). Il n’y a pas de parking vraiment dédié, mais un espace de stationnement est disponible de part et d’autre de la route.

Les animaux ne sont pas admis dans l’enceinte du cimetière militaire, lieu de mémoire, où l’entretien des allées et des parterres de fleurs est impeccable, comme vous pourrez le voir sur les photos. D’ailleurs, lors de notre passage, des agents se trouvaient sur les lieux.

En ce qui concerne l’accès, il faut gravir des marches pour rejoindre le promontoire, avant de redescendre vers les allées engazonnées entre les sépultures. Ce cimetière n’est donc pas accessible aux personnes à mobilités réduites ou présentant un handicap à la marche.

Son architecture

Pour pénétrer dans le cimetière, vous devez passer un petit portail métallique, puis suivre l’allée qui vous mène au promontoire qui surplombe les sépultures. Ce promontoire est en forme de demi-cercle et sa terrasse mesure près de 70 mètres, avec une arche à chaque extrémité. Au centre se trouve la croix du sacrifice. Vous avez également accès aux registres de chaque côté de l’entrée de cette terrasse.

Vous devez emprunter un escalier pour rejoindre les sépultures, puis vous recueillir en arpentant les allées herbeuses.

Les tombes remarquables du cimetière

Ce cimetière militaire compte pas moins de 10 771 tombes, 155 d’entre elles ne sont toujours pas identifiées (1ère et 2d Guerre Mondiale).  Il est d’ailleurs considéré comme le plus grand cimetière du Commonwealth en France. Les nationalités présentes sont les suivantes :

  • Anglais
  • Irlandais
  • Canadiens
  • Terre-Neuviens
  • Néo-Zélandais
  • Indiens
  • Américains
  • Africains du Sud
  • Allemands
  • Chinois
  • Égyptiens
  • Antillais
  • Belges
  • Portugais

Les sépultures ne se trouvent pas au hasard. Elles sont ordonnées par grade et activité. C’est ainsi que vous pouvez retrouver un carré où sont regroupées des infirmières. Des femmes sont donc présentes dans ce cimetière militaire. Vous pouvez notamment y trouver la tombe de Katherine MacDonald, une infirmière canadienne qui trouva la mort le 19 mai 1918, pendant un raid aérien. Elle se situe dans le carré 28, rangée L, tombe 8, soit pratiquement en face (sur la gauche) en descendant les marches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Entre cime et terres