Fleurir la tombe d’un proche l’été

Fleurir la tombe d’un proche l’été

Le coronavirus a changé les plans de tout le monde. Avec le confinement, vous n’avez pas pu aller fleurir la tombe de vos proches au printemps. Rassurez-vous, il n’est pas trop tard pour y remédier. Alors comment fleurir la tombe d’un proche l’été (car oui on peut la fleurir en dehors de la Toussaint !) ?  Y a-t-il des plantes à privilégier quand vous partez en vacances ? Et comment faire si vous n’avez pas la force de vous en occuper ?

Faire attention à l’environnement au cimetière 

Aujourd’hui, nous prenons conscience de l’importance de préserver notre planète. Même au cimetière, il est possible d’agir en ce sens. Tout d’abord, vous pouvez composter les plants qui n’aurez pas survécu. Les communes mettent la plupart du temps, des bacs à compostage à côté des poubelles. Vous êtes également invité à faire le tri de vos déchets. Ensuite, il est important de choisir des plants de saison, issus d’une production locale si possible. Pourquoi ? Les plantes sont adaptées à l’environnement et ainsi, ils résisteront mieux au climat de votre région. Et puis moins de transport, c’est aussi moins polluant pour l’environnement et c’est moins de risque que le plant soit abimé et défraîchi par la durée de l’acheminement.

Environnement cimetière

Fleurir la tombe d’un proche l’été selon la fréquence de passage :

La saison estivale n’est pas tendre avec les plantations. Soleil, orages et parfois du vent… Il est donc important de prendre en compte ces conditions climatiques si vous voulez que la tombe de votre proche reste bien fleurie à l’année et surtout durant l’été. Choisissez-donc des plantes qui seront plus à même de supporter le manque d’eau si vous vous absentez. Vous pouvez mettre une soucoupe sous votre plante avec du gravier qui gardera un peu l’humidité. Vous pouvez aussi choisir des pots avec une réserve d’eau ou encore ajouter de la mousse au dessus de la terre pour que l’humidité reste le plus longtemps possible. Si vous ne pouvez pas vous en occuper temporairement ou sur plus terme, car vous avez des soucis de santé ou si vous habitez loin du cimetière, il vous reste l’option du fleurissement à distance pour embellir la tombe. Vous pouvez également préférer faire appel à une entreprise spécialisée dans le nettoyage et le fleurissement de tombe, pour aménager une jardinière ou faire une tombe paysagère

Fleurir la tombe pour l’été une fois par an :

Il vaut mieux privilégier des plantes qui sont autonomes comme des petits arbustes.

  • La Santoline a l’avantage de garder un feuillage persistant de couleur gris argenté même après la floraison qui a lieu en juillet/août.
  • La Véronique garde également ses feuilles vertes agrémentées de jaune, avec une floraison de juin à septembre.
  • Le petit Rosier qui offre une large gamme de couleurs et odeurs. Il faudra juste prévoir une taille en mars et vérifier qu’il n’attrape pas de maladie comme la rouille.

Le fleurissement de la tombe une fois par trimestre :

Laissez-vous tenter par de jolis plants de saison et faire des compositions hautes en couleurs et odeurs.

  • L’Iris : offre une multiple palette de couleurs de mars à juillet selon la variété, pendant au moins 3 semaines. Prévoir de planter les bulbes à l’automne.
  • Le Calla : ressemble à l’arum avec une floraison de mars à juillet. Sensible au vent.
  • La Pivoine herbacée : fleur très parfumée qui fleurit de mai à septembre.
  • Les Impatiens : floraison de mai à octobre. Attention sensible au manque d’eau.
  • La Gerbera : ressemble à la Marguerite. Il faut la placer à l’ombre. Floraison de juin à septembre.
  • Le Lys : fleur très parfumée qui fleurit de juin à septembre.
  • Le Glaïeul : floraison de juin à septembre.
  • Le Lisianthus : floraison de juin à septembre, avec ses fleurs simples ou doubles de coloris blanc, bleu, rose, pourpre, verdâtre ou violet.
  • Le Géranium : floraison de juin à octobre.
  • Le Dahlia : très longue floraison et encore plus si l’on retire les fleurs fanées de juin à novembre !!! Pensez à pailler le pied en hiver.
  • Les Freesia : floraison de juillet à septembre.
  • Le Tournesol nain comme le BigSmile ou le Sunspot : floraison de juillet à octobre.
  • L’Anémone : divers coloris dont certains foncés (parfait pour aller sur une tombe) suivant la variété pour une floraison en fonction de mars à septembre. Peu exigeante, on peut la planter à l’automne ou au printemps.
  •  Le Gaura : longue floraison blanche et rose de mai à septembre, résistant aux maladies.

Fleurir une tombe pour l’été une fois par mois :

Dans ce cas-là, pourquoi ne pas mettre des fleurs coupées en vase pour honorer la mémoire de votre être cher ? Des Gerberas, des pivoines et des Dahlias… Voilà de quoi faire une belle composition !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Entre Cime et Terres