Préparer ses obsèques : à quoi faut-il penser ?

Préparer ses obsèques : à quoi faut-il penser ?

Préparer ses obsèques à l’avance, c’est bien entendu penser à la cérémonie, que cela se fasse au cimetière ou dans un centre funéraire (en cas d’inhumation), mais pas uniquement. Vous pouvez aussi prévoir de faire un testament chez le notaire, ou encore la manière d’embellir et d’entretenir votre future pierre tombale.

Préparer ses obsèques : l’organisation des funérailles

Si vous pensez que vous aurez seulement à choisir votre futur cercueil (ou urne) et la sépulture, vous vous trompez. En réalité, vous allez devoir penser à pleins de petites choses, comme :

  • le choix du cimetière ou de la mise en terre sur une propriété privée
  • le choix de l’inhumation ou de la crémation
  • le choix du cercueil ou de l’urne
  • le choix de la pierre tombale ou de la gestion de vos cendres
  • la gestion de la cérémonie
  • la parution des avis d’obsèques
  • la possibilité de faire un appel aux dons pour des associations ou pour votre paroisse

Crémation et inhumation : à quel endroit ?

En ce qui concerne le choix du cimetière, vous devez savoir que vous pouvez vous faire enterrer là où vous résidez actuellement ou dans un autre cimetière, dans le cas d’un caveau familial ou d’une chapelle familiale. En dehors de cas de figure, il faudra que vous fassiez une demande à la mairie de la commune concernée. Sachez que cela peut vous être vu refusé.

Si vous envisagez de vous faire enterrer sur une propriété privée, vous devrez respecter certaines obligations. Tout d’abord, la propriété ne doit pas se trouver dans un bourg. Ensuite, les voisins doivent être au moins à une distance de 35 mètres. Le terrain doit également être stable et sans nappe phréatique. Sachez qu’en cas de vente du terrain, vos descendants conserveront un droit de passage pour venir se recueillir sur votre sépulture.

Concernant la crémation, vos cendres devront obligatoirement être mises dans une urne funéraire possédant une plaque d’identification à votre nom et avec celle du crématorium. Par la suite, vous pouvez choisir la dispersion des cendres. Cela devra faire l’objet d’une déclaration en mairie, pour savoir où seront vos cendres et également s’assurer que l’endroit de dispersion est autorisée. Si vous décidez une dispersion de cendres sur un terrain privé, vous devrez obtenir l’accord du propriétaire.

Plus classiquement :

  • vous pouvez choisir de sceller l’urne funéraire sur une sépulture existante et appartenant à votre famille, que cela soit sur un terrain privé ou au cimetière (tombe, caveau ou chapelle familiale).
  • Vous pouvez aussi envisager le columbarium. L’urne sera alors déposée dans une case.
  • La dispersion dans le jardin du souvenir du cimetière est une autre possibilité.
  • Dernière solution : la cavurne. Il s’agit d’une petite tombe destinée aux urnes funéraires. Cela permet à vos proches de pouvoir se recueillir de manière plus intime, et de venir y déposer des fleurs et des plaques funéraires.

Les matériaux pour la mise en terre au cimetière

Si vous décidez de vous faire enterrer, vous devrez faire un choix pour le cercueil et pour la sépulture. Bien entendu, le critère du prix peut être important, mais vous pouvez aussi réfléchir à l’impact écologique que cela peut avoir.

Le choix de la pierre tombale

En matière de pierre tombale, que ce soit pour une tombe ou pour un caveau, vous pourrez choisir entre plusieurs options. Vous pouvez partir sur une tombale en granit, en marbre ou une combinaison des 2. Si vous faites le choix d’une pierre tombale non poreuse, le nettoyage de la tombe sera plus facile par la suite. Vous pouvez aussi varier les teintes ou envisager des parties en bois pour une sépulture plus esthétique, si cela vous plait.

Nous vous conseillons également d’envisager des jardinières en dur, pour pouvoir y mettre des plants, et ne pas vous faire voler des jardinières en plastique. Malheureusement, le vol au cimetière n’est pas si rare.

Le choix du cercueil

Avant toute chose, vous devez savoir que vous devrez respecter certaines obligations, mais normalement toutes les pompes funèbres les respectent. Votre cercueil devra donc contenir 4 poignées, une plaque d’identité et une garniture biodégradable. Le capiton n’est absolument pas obligatoire. En ce qui concerne la matière du cercueil, si vous choisissez le bois, sachez que le pin sera moins onéreux que le chêne. De la même manière, un cercueil en carton vous reviendra encore moins cher.

La tombe paysagère

Vous pouvez également décider de n’avoir qu’une bordure extérieure (en pierre, en fer forgé, en bois) pour pouvoir créer une tombe paysagère. Cela permet d’y mettre des plants que vous affectionnez particulièrement et une sépulture toujours fleurie, et donc accueillante pour ceux qui viennent s’y recueillir. Généralement, le prix d’une sépulture paysagère sera moins important.

Cela ne vous empêche aucunement d’avoir une stèle où vous pourrez y faire graver votre nom, vos dates de naissance et décès, et d’y mettre une photo. À défaut de plaques et ornements funéraires posés sur une tombe végétale, vous pourrez y mettre une plaque funéraire autobiographique contenant des photos de votre vie, qui seront accessibles en flashant un QRCode depuis un smartphone.

L’inhumation écologique

Pour avoir le moins d’impact possible sur l’environnement, vous pouvez réfléchir aux choix des matériaux envisagés. Pour le cercueil, nous avons déjà évoqué le carton, mais vous pouvez aussi opter pour le papier mâché ou le bambou.

Pour l’aspect extérieur de la sépulture, vous pouvez aussi envisager la tombe paysagère, ce qui vous permettra également de rendre hommage à la personne décédée (si ce n’est pas votre propre enterrement que vous préparez), en choisissant des plantes et des fleurs appréciées par le défunt, ou encore de créer un univers spécifique. Si la personne aimait les voyages ou le Japon par exemple, il vous sera possible de créer un décor japonisant pour la tombe végétalisée.

La cérémonie

Vous pensez très certainement à la cérémonie religieuse avec une messe. Cependant, vous pouvez envisager des options supplémentaires ou des alternatives si vous avez choisi l’incinération. Vous avez notamment la possibilité de faire venir des chanteurs lyriques ou vous pouvez prévoir une playlist avec des chansons appréciées ou représentant la personne décédée.

Vous pouvez aussi prévoir une urne pour récolter des fonds pour une cause qui vous tient à cœur.

L’entretien de la tombe

Sachez que pour ne pas importuner vos proches, avec le nettoyage de la tombe et la gestion des fleurs, vous pouvez envisager de faire appel à une société spécialisée dans le nettoyage de tombe, comme c’est le cas avec Entre Cime Et Terres dans le Finistère. L’idéal est d’envisager au moins un entretien par trimestre. La pluie, le vent lors des tempêtes, parfois la neige, les feuilles mortes, la terre des plants, tout cela a des conséquences sur la sépulture. Il n’est pas rare de voir proliférer des mousses et lichens sur la surface. Plus l’entretien sera régulier et plus votre tombale sera préservée, d’autant plus que vous pourrez vérifier les signes d’usure.

Sachez que cela vous reviendra à environ 80 euros la prestation pour une tombe simple, et moins de 50 euros pour une tombe paysagère, si vous passez par une autoentreprise, qui ne vous fera pas payer la TVA. Cela vous permet de prévoir un budget alloué à l’entretien de la sépulture et de le notifier chez le notaire.

Si vous décidez de laisser le nettoyage de tombe à votre famille, il faut compter environ une heure de nettoyage, en utilisant exclusivement des produits respectant l’environnement, car les produits toxiques sont interdits.

Le testament

Pour éviter toute contestation pour la suite et pour être certain que vos volontés soient respectées, le testament est un passage quasi obligé. Même si vous vous dites que votre famille est unie, vous ne savez pas vraiment ce qu’il se passe suite à un décès. Des conflits et mal-êtres peuvent facilement remonter à la surface et créer des tensions. Il est donc préférable de tout inscrire dessus, que cela concerne la répartition de votre patrimoine ou le budget pour le nettoyage de votre tombe. Si vous désirez faire appel à une société en particulier, vous pouvez également le mentionner.

Sachez que faire un testament devant un notaire n’est pas très onéreux. Comptez en moyenne 150 euros.

Quelle alternative est possible ?

Vous trouvez peut-être tout cela un peu trop solennel et vous ne vous reconnaissez pas forcément dans toutes ces démarches. Voici donc une alternative, non officielle, à tout cela avec Mon Petit Testament.

Attention, ce service ne vous permettra en aucun cas de léguer votre maison secondaire à votre voisine ou de donner des bijoux de valeur à votre animal de compagnie. Contrairement à un testament ou à une convention obsèques, ce service n’est pas encadré par la loi. Par contre, il vous offre une bien plus grande liberté d’action.
Vous pourrez, par exemple, choisir la musique pour vos obsèques ou le type de cercueil (il y a une vingtaine de catégories pour vous guider)

  • Vous pouvez aussi rappeler vos choix sur votre fin de vie
  • Vous pouvez aussi vous positionner sur un éventuel don d’organes.

Il reste la question de l’accessibilité de ce testament d’un autre genre. Il vous suffit pour cela d’inviter vos proches à le consulter (envoi d’un lien sécurisé) ou vous pouvez le rendre publiquement accessible (via un QR code ou via une recherche dans le registre du site). L’idée derrière ce service est de pouvoir partager avec vos proches ces volontés afin lever les ambiguïtés et d’éviter toutes incompréhensions.

Lire la suite du guide

Combien coute un enterrement ?

Combien coute un enterrement ?

Vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’un enterrement en Ile-de-France ne vous reviendra pas au même prix que dans une autre région. En moyenne, cela vous revient entre 3 000 et 4 000 euros. Après tout dépend des options que vous prenez au niveau du cercueil, de la sépulture ou encore de si vous faites une cérémonie particulière.

Pour informations, vous devrez …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Entre Cime et Terres