urne funéraire

Que faire avec une urne funéraire ?

De nos jours, de plus en plus de personnes choisissent la crémation, mais pour la famille ce n’est pas évident de savoir quoi faire l’urne. C’est encore plus vrai, lorsque la personne décédée n’a pas précisée ce qu’elle désirait. Alors que faire avec une urne funéraire ? Si vous ne savez pas dans l’immédiat ce que vous allez décider, sachez que le crématorium légalement, peut conserver l’urne de votre parent décédé durant une année. Cela vous laisse le temps à la réflexion pour ne pas prendre une décision trop hâtive et la regretter par la suite. Alors prenez le temps de vous poser et de réfléchir à la question.

Où mettre une urne funéraire au cimetière ?

Une des solutions consistent à déposer les cendres du défunt au cimetière. C’est peut-être important pour vous de vous recueillir à un endroit où repose réellement la personne que vous avez tant aimée, ou tout simplement pour qu’elle soit réunie avec les autres membres de la famille qui sont également décédés. Sachez que vous aurez plusieurs possibilités, si vous choisissez de déposer l’urne funéraire au cimetière, à savoir :

  • sur une sépulture familiale
  • au columbarium
  • en cavurne
  • dans une chapelle funéraire

Vous pouvez donc tout à fait sceller l’urne directement sur la pierre tombale de la sépulture au cimetière, et cela peu importe que ce soit une tombe individuelle, une tombe double ou un caveau. Vous devrez seulement veiller à ce que  la fixation résiste aux intempéries. De la même manière vous pouvez également l’installer dans une chapelle funéraire, si vous avez ce type de concession familiale.

Dans le cas du columbarium, il est question d’une partie du cimetière où sont regroupées les urnes funéraires des personnes ayant choisi l’incinération. Chaque urne est déposée dans une niche qui lui est propre. Cela se faisait déjà au temps de la Rome Antique, où les cendres étaient déposées dans des niches creusées dans les murs de chambres funéraires souterraines. Aujourd’hui ces niches sont érigées à l’air libre dans les cimetières. Généralement, les columbariums se trouvent à côté du jardin du souvenir. Ils peuvent être en colonne, en lignes courbe, en pyramide, en sphère… Tout comme pour une tombe, le columbarium est soumis à la concession. Comptez environ 500 euros pour 15 ans. C’est également le cas pour la cavurne. Cela ressemble davantage à une tombe cinéraire de très petite taille, de forme carrée (50 x 50 cm) où l’urne se retrouve enterrée. C’est la sépulture idéale si vous désirez vous recueillir et fleurir la sépulture de manière intime.

Peut-on disperser les cendres d’un défunt ?

Votre proche a opté pour la crémation parce qu’il désirait que vous dispersiez ses cendres. Sachez cependant que vous ne pouvez pas disperser les centres n’importe où. Depuis 2008, vous ne pouvez pas non plus garder l’urne funéraire à votre domicile. Vous pouvez cependant demander une autorisation à la préfecture pour l’enterrer sur votre propriété privée. Mais revenons-en à la dispersion des cendres. Vous avez plusieurs possibilités. La première est de le faire au jardin du souvenir du cimetière. Vous pouvez également disperser les cendres en pleine nature. La condition est de ne pas le faire sur les voies publiques. Vous pouvez donc le faire sur votre propriété privée, en forêt, en pleine mer. Attention, il est interdit de le faire dans un cours d’eau proche des habitations, comme une rivière.

Honorer la mémoire d’un proche incinéré

Si vous avez choisir l’inhumation en cavurne ou le dépôt de l’urne dans une niche du columbarium ou encore scellée sur une tombe, vous pouvez choisir d’honorer la mémoire de la personne décédée en fleurissant la sépulture, mais également en la maintenant propre. Si vous n’avez pas le temps de le faire vous-même, ou si vous n’avez pas la santé ou les moyens de vous déplacer, il existe des entreprises spécialisées dans le nettoyage et le fleurissement au cimetière, et cela dans toute la France, même dans le Finistère Nord.

Vous pouvez également apposer une plaque gravée ou photo ou encore un article funéraire personnalisé (plaque biographique) comme le fait EntreCimeEtTerres. Prenez tout de même le temps de bien lire le règlement du cimetière ou de contacter la mairie au besoin, pour être certain que vous avez l’autorisation de le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Entre Cime et Terres